Événement 11 mars 2022

MIDI-MINUIT FANTASTIQUE

Vol. 4 : Rencontre/signature avec Nicolas Stanzick

VENDREDI 11 MARS 2022 de 19 h 30 à 20 h 45, au Cinéma Le Studio (3, rue du général Sarrail – Le Havre).
http://www.cinema-le-studio.fr

Rencontre / signature avec Nicolas STANZICK, directeur de l’intégrale augmentée « MIDI-MINUIT FANTASTIQUE » autour du quatrième et ultime volume de MMF.
https://www.rougeprofond.com/midi-minuit-fantastique…

Proposée par Cannibale Peluche en partenariat avec la librairie LA GALERNE.
https://www.lagalerne.com

Rencontre suivie à 20 h 45 de la projection de DOCTEUR JEKYLL ET SISTER HYDE de Roy Ward BAKER (Royaume-Uni / 1971) + des courts métrages DE MES AMOURS DECOMPOSÉES (France / 1970) de Jacques ZIMMER et TÉNÈBRES (France / 1969) de Claude LOUBARIE.

« Mai 1962. Les kiosques à journaux affichent la photo saisissante d’un loup-garou aux prises avec une voluptueuse jeune femme. En lettres noires et rouge sang brille pour la première fois un nom appelé à la postérité : Midi-Minuit Fantastique. Tout au long des Sixties, ces trois mots magiques résonnent comme la plus intense des promesses… Fondée par Michel Caen, Alain Le Bris, Jean-Claude Romer et Jean Boullet, la toute première revue européenne consacrée au cinéma de genre ne se contente pas de défricher un domaine alors méconnu et méprisé.
En dix ans d’existence, MMF s’impose comme une publication à la fois ludique et exigeante, foisonnante et avant-gardiste. En un mot : culte. Sa rédaction fédère de brillants spécialistes : Gérard Lenne, Jean-Pierre Bouyxou, Raymond Borde… De prestigieuses plumes d’horizons divers s’invitent dans ses colonnes : Ado Kyrou, Eugène Ionesco, Jean Rollin… Le ton est libertaire, les racines populaires, l’inspiration surréaliste.
L’iconographie de sexe et de sang, éminemment évocatrice. Un seul credo : le fantastique est l’autre nom de l’érotisme. MMF saisit en temps réel un âge d’or du septième art et accouche d’une subversive « politique des horreurs ». La Hammer, le gothique italien, l’épouvante américaine sont à l’honneur. Dracula et Peeping Tom deviennent les héros noirs d’une contre-culture qui annonce mai 1968 et la libération sexuelle.
Cinéma bis, cinéma d’auteur, underground, littérature et BD s’entremêlent dans un enthousiasmant maelström pop… Cet ultime volume, dirigé par Michel Caen et Nicolas Stanzick, préfacé par John Landis, regroupe les neuf derniers numéros la revue, depuis le 18/19, en 1967, jusqu’au légendaire 25/26, resté inédit en 1973 et publié ici pour la première fois. Enrichi de photos et de textes inédits, il comporte aussi le DVD Les Frissons de Midi-Minuit – une sélection de huit courts métrages introuvables.
Manière de fêter comme il se doit la renaissance d’une revue devenue littéralement mythique. »

………………………………………………………..

MIDI-MINUIT FANTASTIQUE – Volume 4
Éditions Rouge profond,
format 22 x 5 x 26,7 cm,
752 pages,
inclus dans le livre, le DVD « Les Frissons de Midi-Minuit » :
Huit courts métrages : Insomnie de Pierre Étaix (15 mn – 1963) ; La Maison du juge de Serge Fouquet (16 mn – 1963) ; Èves futures de Jacques Baratier (16 mn – 1964) ; Noviciat de Noël Burch (17 mn – 1965) ; De mes amours décomposées de Jacques Zimmer (10 mn – 1970) ; Chronique de voyage de Robert de Laroche (26 mn – 1971) ; Liberta, agent spatial anti-mythe de Jean-Noël Delamarre (25 mn – 1972) ; Sexana d’Hubert Lacoudre (17 mn – 1972).
Un documentaire : MMF par les midi-minuistes d’Erwan Le Gac et Nicolas Stanzick (58 mn – 2021), avec Michel Caen, Geneviève Colange-Caen, Georges Lenglet, Gérard Lenne, Roland Lethem, Raphaël-G. Marongiu, Gilles Menegaldo, Jean-Claude Romer et Noël Simsolo.
70 €